Artualités et Rendez-vous de Who Art You
5 juin 2018 74 vues
Le retour de

Le retour de "L’Hallali du cerf" de Gustave Courbet à Besançon

'Hallali du cerf", l’immense toile de Gustave Courbet a quitté le musée d’Orsay hier, pour être de nouveau accrochée au musée des Beaux-Arts de Besançon
Traduction de l'article :
Englishblogger españolblogger deutschblogger

Le musée des Beaux Arts de Besançon a la joie de revoir la toile "L'Hallali du cerf" de Gustave Courbet réintégrer les lieux. 

En effet, cette toile fut exposée sept ans au musée d'Orsay le temps des rénovations du musée de Besançon. 

L'originalité de ce tableau réside dans cette scène illicite de chasse hivernale et de la souffrance de l'animal. A l'époque, il s'agit d'une provocation de la part de l'artiste qui peint une scène de chasse sur une toile de plus de trois mètres sur cinq. 
En effet, les grandes toiles représentaient généralement des thèmes plus nobles comme des batailles. Le choix du peintre fut donc décrié par ses contemporains. 
Ce qu'il faut savoir c'est que ce chef d'oeuvre de Courbet exprime en réalité les souffrances du peintre à travers le cerf mourant. 
 
Cette immense toile pourra être admirée de nouveau dès le 16 novembre prochain pour la plus grande joie des Bisontins. 
 
Inscrivez-vous sur notre site !
A la une
Le
Le tableau volé pourrait être un un Michel-Ange Vendredi au petit matin dans une église de Zele en Flandre orientale un tableau a...Lire la suite
Récemment
«
« Picasso roman » au Musée national d’Art de CatalogneL’exposition proposée par le Musée national d’Art de Catalogne présente un ensemble de documents et...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
La
La Rose Méditative de Salvador Dalí Bien plus qu'un simple peintre, l'artiste espagnol Salvador Dalí est aussi sculpteur, graveur, scénariste et...Lire la suite
La
La restitution d'œuvres d'art semble diviser la France Vendredi 23 novembre le rapport sur la question de la restitution d’œuvres d'art africain conservées dans...Lire la suite
Nouveau
Nouveau record pour le Louvre ! "Pour la première fois de son histoire, et je pense pour la première fois dans...Lire la suite